Comment soumettre son site à Google en 2020

Comment soumettre son site à Google en 2020

Voyons dans cet article 3 méthodes pour soumettre son site à Google. Comme notre moteur de recherches favori à virer son classique formulaire qui permettait de le notifier, voyons comment arriver à intégrer l’index de Google.

Est-il nécessaire d’envoyer mon site à Google ?

Afin de ne pas soumettre un site inutilement, autant vérifié que Google ne possède pas déjà notre site en base de données.

Pour cela, direction la barre de recherche sur Google.fr et tapons une requête qui va débuter avec l’opérateur « site: » suivi du domaine de votre site web.

Par exemple, la recherche « site:wikipedia.fr » liste tous les résultats qui comprennent le domaine « wikipedia.fr »

Naturellement si vous avez un site accessible depuis un sous-domaine du genre : monsite.blogger.com, il faudra écrire toute l’adresse.

Puisque vous venez de tester, vous avez pu voir que le premier résultat qui s’affiche lorsqu’on utilise l’opérateur « site: » est une “publicité” de google qui vous invite à …

Enregistrer son site avec Google Search Console

La Google Search Console (anciennement Google Webmaster Tools) est la manière la plus professionnelle de soumettre son site.

Par plus professionnelle, il faut comprendre que c’est la méthode la plus utilisée dans le milieu professionnel car elle va nous offrir le plus de visibilité sur ce que Google sait et comment il sert notre site aux internautes.

Pour accéder à la Search Console, c’est par ici : https://search.google.com/search-console

Il nous faut créer une nouvelle propriété ; une propriété correspond au domaine ou sous-domaine d’un site. En plus de la classique URL spécifique, Google propose désormais d’ajouter une propriété sur l’ensemble de vos domaines et sous-domaines.

Ajouter une propriété Google Seach Console

Je ne détaille pas ici comment valider une propriété, je pense que ça s’écartent un peu du sujet mais n’hésitez pas à me dire en commentaire, je l’ajouterai dans ce cas ou j’en ferai un article dédié.

Soumettre une page web

Dès que notre domaine est ajouté dans la Console, nous pouvons soumettre manuellement une page web en entrant l’adresse de celle-ci dans la barre de recherche qui se situe en haut de page

Recherche Search console

Google va alors inspecter notre URL et nous dira si celle-ci est déjà indexer. Dans le cas contraire, il nous suffit d’utiliser le bouton “Demander une indexation”

Soumettre plusieurs adresse web

Si par contre, vous devez soumettre plusieurs adresses web, l’idéal est d’envoyer un sitemap dans la section prévue :

Sitemap Search Console

Un sitemap est un fichier XML contenant la liste des URL vers les pages de notre site internet et qui assure qu’elles seront toutes parcourues par les moteurs de recherches quand ils auront connaissance de son existence.

Le format XML est le format le plus répandu pour la création d’un sitemap mais pas le seul format possible.

Généralement, le sitemap principal est déposé à la racine du site de telle sorte qu’il soit accessible à l’adresse suivante : https://www.mondomaine.fr/sitemap.xml

Pourquoi pong utiliser le ping !

Derrière ce mauvais jeu de mots, voyons ce que nous propose le ping de Google.

Ce ping est tout simplement une requête HTTP que nous envoyons à Google pour lui signaler l’existence ou la modification d’un sitemap.

L’avantage ici, c’est que nous n’avons pas besoin de nous inscrire où que ce soit, rien qu’avec votre navigateur web il est possible de notifier Google d’un nouveau site.

Évidemment, avant d’envoyer un ping, il faudra vous assurer de créer correctement le sitemap de votre site en y listant toutes les URL canoniques de chacune de ses pages (que vous souhaitez référencer) Comme vu précédemment, on le place généralement à la racine de notre site et on peut indiquer également son existence dans notre fichier robots.txt.

Prêt ? Alors voyons comment envoyer notre ping à Google.

Pour construire la requête qui va pinguer le créateur du filtre Penguin, on commence par ce premier morceau d’adresse : “https://www.google.com/ping?sitemap=” auquel on ajoute l’URL vers notre sitemap.

Ce qui nous donnera quelque chose comme ceci : “http://www.google.com/ping?sitemap=https://www.mondomaine.fr/sitemap.xml

Yeah ! Voyez comment c’est pingueurs in the noze !

Plus qu’à entrer cette adresse dans notre navigateur pour voir le message de confirmation de Google qui indiquera : “Votre sitemap a été ajouté à notre liste de fichiers à explorer”.

Soumettre son site à Google sans rien faire

La dernière méthode pour soumettre son site à Googol et la plus simple, c’est d’attendre activement que ce dernier passe sur votre site internet… 🙂

Oui bon, évidemment, pour que le bot visite un site, il faut qu’il sache qu’il existe… 🙂

Mais alors comment faire pour que Google sache que notre site existe sans le soumettre alors qu’il faut qu’on le soumette pour que Google sache que notre site.. 🙂

Après 3 phrases pour rien dire.. si vous ne voulez pas vous casser la tête avec les sitemap, vous inscrire à tel ou tel service etc, vous pouvez continuer à mener votre vie tout simplement.

Si vous avez quelques amis ou un peu de présence social, vous serez assez enthousiaste pour partager un lien vers votre site web ou votre dernier article de blog.

Pour être clair, l’idée consiste à placer un lien HTML (comprendre : un lien “cliquable”) dans un autre site web, de qualité, accessible et déjà dans l’index de Google cela va de soit.

Lorsque les robots passeront sur le site partenaire et détecterons votre lien, ils le suivront et ajouteront alors votre site à leur index.. s’il est référençable évidemment mais là c’est une autre histoire.

Par exemple, on pourra utiliser les réseaux sociaux pour diffuser notre lien, mais je précise quand même que le lien partagé en message privé à votre belle-soeur Monique, ça ne fonctionne pas !

Ce qu’il y a de bien avec cette façon de soumettre son site, c’est que ça ne touche pas que les robots Gogo mais aussi ceux de Bing, DuckDuckGo…

D’autres méthodes de soumissions

Il y a quelques autres méthodes pour soumettre son site à la firme de Mountain View, je vous donne une liste non-exhaustive (je la compléterai sans doute) :

  • Utiliser d’autres services de ping comme pingler.com, pingfarm.com, pingomatic.com, addurl.nu, pingomatic.com…
  • Une redirection 301 sur une nouvelle page d’un autre site qui vous appartient et que vous supprimerez (la redirection 301) après indexation (oui ! borderline, j’ai jamais tenté perso..)
  • Référencer son site sur des annuaires (ça rejoint la méthode précédente..)

Vous utilisez d’autres méthodes pour soumettre un site ? Laissez un commentaire pour partager ça avec tout le monde 🙂

Tu peux aussi faire le bien autour de toi si l’article t’a plu : clique sur j’aime et partage cette trouvaille avec ton réseau !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *